français home

Protection de l’enfance sur internet

Introduction

Le Jeu Responsable implique tous les joueurs et en particulier les joueurs dits « à risques » . Il implique aussi les jeunes avec leurs parents.

C’est pour cela que nous avons souhaité donner la parole à l’association e-Enfance :
« L’association e-Enfance a pour objectif de permettre aux enfants et aux adolescents de se servir des nouvelles technologies de communication (internet, téléphone mobile, jeux en réseau) avec un maximum de sécurité. e-Enfance (ONG d’intérêt général à but non lucratif) se positionne clairement en faveur des nouvelles technologies, considérant qu’internet tout comme le téléphone portable sont les outils d’une nouvelle forme de socialisation, d’échanges et d’accès au savoir indispensables pour les enfants d’aujourd’hui.
Cependant, les parents souvent inquiets dans ce domaine, ont tendance à réagir de façon extrême, soit ils laissent toute liberté à leurs enfants en ignorant ce qu’ils font sur leur écran, soit au contraire, ils enlèvent le portable ou débranchent internet dès le premier problème.
C’est pourquoi e-Enfance, au-delà de son rôle de sensibilisation sur les risques d’internet vis-à-vis des enfants, a aussi pour vocation de conseiller les parents afin de leur permettre d’exercer une autorité en tant que « cyberparent ».
Poursuivant notre mission d’intérêt général, nous apportons notre contribution à ce site afin que ce dernier soit aussi un espace d’information et de conseil pour les parents et leurs enfants sur le sujet sensible des jeux d’argent en ligne et sur le poker en ligne en particulier. »

Christine du Fretay
Présidente de l’association

 

Rappel des principaux risques sur internet

Que ce soit sur l’ordinateur ou sur leur mobile, enfants et adolescents peuvent facilement se trouver face à des contenus choquants ou confrontés à des situations embarrassantes.

  • L’exposition involontaire à des images choquantes :

    30 % des enfants sont involontairement confrontés à des contenus choquants sur le Net, par exemple en cherchant un site. (1)
  • Les pressions psychologiques :

    Les enfants fragiles peuvent être influencés par des personnes mal intentionnées, mineures ou majeures (incitation à l’anorexie, au suicide ou harcèlement sexuel…) avec lesquelles ils sont en contact sur les chats, les messageries ou via les sites communautaires.
    En outre, les enfants ont tendance à accepter des rendez-vous donnés par leurs nouveaux "amis virtuels", ce qui peut s’avérer dangereux. En effet, 4 % des enfants de 15 à 17 ans et 2 % des moins de 15 ans dialoguant sur un « chat » se sont vus proposer une rencontre physique, et 1 % d’entre eux (tous âges confondus) s’y est rendu. (1)
  • Les blogs diffamatoires :

    Ces " journaux de bord " ainsi que les photos qu’ils contiennent peuvent dériver sur des propos diffamatoires ou une divulgation abusive de données personnelles .
    La France compte plus de 10 millions de blogs, dont 80% ont été créés par des adolescents.
  • Le phénomène d’addiction : notamment aux jeux

    Outre les jeux vidéo ou en réseau, les jeux d’argent qui ciblent les mineurs et profitent de leur naïveté pullulent sur la toile.

 

Nouveau rôle éducatif des parents

Les parents ne sont pas toujours conscients des risques :

  • La majorité des parents (80%) pense que leurs enfants ne vont jamais sur les chats et ne téléchargent jamais de musique ou de photos (2) alors que 10 % fréquentent des salons de chat et 28 % pratiquent le téléchargement (1).
  • Près de 48 % des parents laissent leurs enfants de 9-17 ans surfer seuls sur internet (2), mais 64 % de ces enfants déclarent y aller seuls (1)
  • 57 % des parents connaissent l’existence du contrôle parental, mais seulement la moitié d’entre eux l’a mis en service (2)

Sur internet, plus que jamais, les parents ont un rôle majeur à jouer : leurs enfants ont besoin d’être guidés et accompagnés.

Les mineurs face au poker et aux jeux d’argent en ligne

Dans le contexte particulier des jeux d’argent sur internet, et dans le cadre de sa collaboration avec les pouvoirs publics sur ce sujet, e-Enfance veille à limiter à la fois les possibilités mais aussi l’attrait des jeux d’argent pour les mineurs.
Les jeunes sont naturellement très attirés par tout ce qui se nomme « jeu ». Et l’attrait de pouvoir gagner de l’argent facilement par ce biais (eux qui ne gagnent pas encore leur vie) est fort séduisant pour cette population souvent naïve à cet égard et donc particulièrement vulnérable.
Bien que nous ne disposions pas encore d’étude précise en France* sur ce sujet puisque les mineurs sont interdits de jeux d’argent (dans la vie réelle comme sur le Net), il existe une étude, menée en Belgique (CRIOC 2009- interviews d’enfants entre 10 et 17 ans - http://www.oivo-crioc.org/files/fr/4199fr.pdf), qui montre que :

  • 2 jeunes sur 4 ont déjà joué pour de l’argent (internet et hors internet) bien que la législation soit la même qu’en France, c’est à dire que les jeux d’argent sont interdits aux moins de 18 ans.
  • 11% des jeunes aiment jouer à des jeux d’argent sur internet (pourcentage qui a sûrement augmenté depuis 2006).

 

Aujourd’hui les problèmes de jeu d’argent concernent déjà 2% des appels téléphoniques reçus sur la ligne nationale NET ECOUTE FAMILLE 0820 200 000 (accueil téléphonique pour la protection des jeunes sur internet, le mobile et les jeux en ligne, notamment le poker en ligne : www.netecoutefamille.fr).

Les parents qui nous appellent le font la plupart du temps suite à la découverte de l’utilisation de leur carte de paiement (CB) par leur enfant pour jouer au poker en ligne.
C’est la banque qui le leur a signalé car c’est en moyenne 1500 € qui ont été joués et potentiellement perdus, voire plus (jusqu’à 9 000 € )…. L’appât du gain et l’idée de se refaire entretiennent le cercle vicieux qui peut mener à l’addiction.
Bien que l’activité soit « officiellement » interdite sur le territoire français, des mineurs peuvent actuellement jouer sur des sites illégaux car l’âge n’y est souvent contrôlé qu’a posteriori ou de façon aléatoire lorsque les dépôts ou mises dépassent un certain plafond ou lors des demandes de retraits des gains.
e-Enfance a donc choisi d’apporter sa contribution à ce site qui permet à tous - famille, parents, jeunes - de se renseigner sur les règles qui régissent cette activité en France et sur le Net, de se repérer dans la jungle actuelle, et de trouver des conseils adaptés.
Car même si les activités de poker et paris sportifs en ligne sont très réglementés en France (ils sont autorisées et très encadrées depuis 2010 mais toujours interdits aux mineurs) la réalité c’est que les jeunes sont à la fois très sollicités et très attirés par ces gains qu’on leur fait miroiter et qui les incitent à y consacrer beaucoup de temps et de grosses sommes d’argent.

 

  • Vous avez des questions, des doutes, vous souhaitez de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter :

    NET ECOUTE FAMILLE est à la disposition des parents dont les enfants jouent, tous les jours de la semaine de 9h à 18h au 0820 200 000 (0,09 €/mn).
    Association e-Enfance : www.e-enfance.org
    contact : info@e-enfance.org


Ces deux enquêtes ont été réalisées par Ipsos pour e-Enfance :

Pour mieux répondre aux interrogations des adolescents sur NET ECOUTE FAMILLE 0820 200 000, l’association e- Enfance a demandé à IPSOS de réaliser une grande enquête sur les habitudes des jeunes (9-17 ans) sur internet (via l’ordinateur, le téléphone portable et la console de jeux). Cette étude a été réalisée en ligne en mars 2009 auprès d’un échantillon national représentatif de 500 enfants âgés de 9 à 17 ans.

Cette enquête quantitative sur les comportements des enfants vient compléter celle sur les parents publiée en février 2009 par e-Enfance et réalisée également par IPSOS